Harcèlement à France Télévision : France Info sous le choc

 

L’affaire de harcèlement au sein du site franceinfo.fr révélée vendredi suscite indignation et colère dans notre radio.

 

Indignation car de tels agissements sont inacceptables et que nos pensées vont d’abord aux victimes : elles doivent être soutenues et accompagnées. Nous savons qu’encore aujourd’hui il est très difficile pour elles d’avoir le courage de parler et nous souhaitons aussi leur dire qu’au sein des rédactions elles peuvent trouver auprès de leur SDJ une oreille attentive.

Colère car dans la confusion inhérente aux réseaux sociaux, c’est France Info dans son ensemble qui a été salie. Depuis la création du média global, France Info regroupe à Radio France, l’équipe de sa rédaction historique et à France Télévision  une chaine de télé et l’équipe numérique qui gère le site et où se sont produits les faits. Mais deux ans après cette collaboration sous un même nom, rares sont ceux qui font la distinction.

De tels faits se sont déjà produits dans d’autres rédactions, nous ne nous érigeons pas en donneurs de leçon.  Mais la seule diffusion d’un communiqué de la direction de France Télévision sur notre site ne peut être considérée comme satisfaisante. Nous prenons acte des décisions prises à France Télévision après cette affaire et nous rappelons qu’ici, à Radio France, des référents Relations Humaines sont là pour recueillir les témoignages de celles et ceux qui subiraient ou qui seraient témoins de ces paroles ou de ces gestes inqualifiables.

Cette affaire doit inciter les directions de Radio France et de France Télévision à revoir la collégialité des activités du média global en particulier sur le numérique où la distinction entre le travail des différentes équipes est encore floue et où il existe de graves déséquilibres.

 

Nous tenions à réagir, non pas pour remettre en cause l’intérêt d’un média global auquel nous croyons mais pour rappeler qu’il faut défendre dans toutes ses rédactions le respect des valeurs qui nous obligent aujourd’hui toutes et tous dans le service public audiovisuel.

 

                                                                                                                       La SDJ France Info

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *