Stop au harcèlement Monsieur Mélenchon

Une fois de plus Jean-Luc Mélenchon s’est attaqué à la cellule investigation de Radio France et aux services d’enquête d’autres médias, cette fois-ci à la tribune de l’Assemblée Nationale, lors de l’examen de la proposition de loi sur la lutte contre la manipulation de l’information.

Mais il a passé un nouveau cap hier en citant nommément dans l’Hémicycle un de nos collègues. Il s’en prend à sa probité pour jeter le discrédit sur l’ensemble de son travail d’enquête consacré aux comptes de campagne de la France Insoumise.

Contrairement à ce que sous-entend Jean-Luc Mélenchon, Sylvain Tronchet n’a jamais fait de conseil politique. Il a créé en 2011 une auto-entreprise qui ne lui sert qu’à facturer des cours dans une école de journalisme, et payer l’URSSAF à ce titre.

Le travail d’investigation de Radio France déplaît à Monsieur Mélenchon, nous l’avons compris. Nous voici obligés de rappeler que  le traitement de l’information des journalistes de Radio France (qui ne sont pas fonctionnaires) ne fait l’objet d’aucune approche partisane, de censure ni d’autocensure.

La SDJ de Radio France apporte son soutien total à Sylvain Tronchet (qui n’est pas directeur de la cellule investigation de Radio France comme M. Mélenchon l’affirme) et à l’ensemble de la cellule investigation ayant déjà fait l’objet de critiques virulentes de la part de M. Mélenchon et d’autres membres de la France Insoumise.

A ce sujet, une plainte a été déposée par la direction de Radio France.

La SDJ de Radio France

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *